Ateliers de généalogie et de psychogénéalogie 

En maison de retraite ou auprès de seniors dans d’autres structures (résidences, clubs, centres de loisirs), ces ateliers réunissent 5 à 8 personnes à raison d’une demi-journée par semaine. 


La généalogie passionne les anciens, c’est bien connu, en leur donnant l’occasion de revenir sur leur passé, d’enquêter sur leurs racines et de chercher des ancêtres (ou des cousins) qu’ils n’ont pas connus ou qu’ils ont perdus de vue. Avec la mise en ligne d’archives de plus en plus nombreuses de toutes les régions de France, la quête d’ancêtres peut maintenant être effectuée en bonne partie sans se déplacer, pourvu qu’on soit équipé d’un ordinateur et guidé par une personne compétente. 


Organisés à l’intention des seniors, ces ateliers sont valorisants pour les participants qui ont un atout par rapport à l’intervenante : leur âge, qui pour une fois n’est pas un handicap, bien au contraire. Travailler sur leur passé familial leur fait beaucoup de bien et pour moi, historienne de formation, passionnée par la France d’avant-guerre, l’apport est immense. 







Quand l’arrivée en maison de retraite marque une rupture – avec le mode de vie et les relations d’avant, plus encore quand on a dû vendre sa maison ou son appartement – la généalogie permet d’adoucir la transition. Tous les généalogistes amateurs – et on le devient à tout âge – savent combien ce passe-temps est enrichissant intérieurement et (re)crée des relations. 

Les ateliers donnent lieu en fin d’année à la production d’un arbre généalogique imprimé et d’un travail écrit, soit par les personnes elles-mêmes, soit par mes soins à partir de leurs souvenirs et de recherches que nous aurons effectuées ensemble. Selon les goûts, les généalogies peuvent être replacées dans un contexte historique ou faire l’objet d’une analyse psychogénéalogique, qui permet une réflexion apaisante sur les héritages de tous ordres que l’on a reçus et ceux que l’on transmet. NB : Un équipement informatique est nécessaire sur place (au moins un ou deux postes), ainsi qu’un chevalet-papier de conférence. 


Cette prestation vous intéresse ? N'hésitez pas à me contacter
Tarif : 120 euros la demi-journée, sur Paris ou proche banlieue, engagement sur une année à raison, idéalement, d’un atelier par semaine, frais de transports éventuels en sus.